Le Projet Trace est à l’initiative d’un artiste et d’un avocat pour venir en aide aux demandeurs d’asileet sensibiliser l’opinion à la plus grande crise migratoire européenne depuis la Seconde Guerre mondiale.

Par le biais de l’art et du droit, le Projet Trace remet en question le règlement de Dublin imposant aux migrants de demander l’asile dans le pays où ils ont été contraint d’enregistrer leurs empreintes.

Faisant écho au travail de l’artiste, Pierre Farge porte un discours pertinent de réforme du règlement de Dublin, et de ses mesures transitoires. Il accompagne aussi les demandeurs d’asile dans les procédures en préfecture puis auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA).

Dans un souci de long terme, il collabore avec la Fondation Caritas pour faire bénéficier aux généreux donateurs et acheteurs des œuvres de tous les avantages de la déductibilité fiscale.

Pour plus d’informations : thetraceproject.com