L’Europe à l’Ouest

Pierre Farge

L’Europe à l’Ouest

Je dénonçais dans un précédent billet la mainmise de l’Europe sur la Turquie.

C’est aujourd’hui la duplicité de ce pays sur la minorité kurde qui révolte: persécutée à l’intérieur, elle est aussi convoitée à l’extérieur.

A l’intérieur dans la région Sud-Est du pays, les forces armées continuent à maltraiter la population, en violation des droits de l’Homme et de la légalité ;

A l’extérieur de ses frontières, Ankara fait tout pour s’installer à Mossoul dès la chute de Daech et y assurer la sécurité au nom du camp occidental… mais surtout recréer de facto le vilayet de Mossoul de l’Empire ottoman, sans protection aucune des afghans et kurdes victimes de tentative de génocide des yazidis.

Une duplicité qui devrait suffire de convaincre l’Europe l’importance d’un Etat kurde.

Hélas, nos leaders écoutent mais n’entendent pas ; Theresa May donne la priorité au contrôle aux frontières plutôt qu’aux minorités en danger ; et François Hollande au démantèlement de Calais.

L’Europe est complètement à l’Ouest.